Jean-Philippe Krasso au FC Lorient

À tout juste 15 ans, il les fêtera le 17 juillet, Jean-Philippe Krasso va se rapprocher d’une carrière pro. L’attaquant intégrera à la rentrée le centre de formation de Lorient. Mais il ne pourra pas oublier d’où il vient…

Dimanche, ses dirigeants et ses copains de l’HB Chartres lui ont organisé une petite réception surprise pour son départ. Touché et ému, l’ado a eu du mal à trouver les mots. Et s’il a remercié tout le monde et promis qu’il reviendrait, il ne devrait plus jamais porter les couleurs du club de quartier qui l’a vu éclore.

D’origine ivoirienne, Jean-Philippe Krasso a tapé ses premiers ballons à Stuttgart, en Allemagne, dès l’âge de 4 ans. Puis il a rejoint la France, à Schiltigheim (Bas-Rhin), avant d’atterrir à Beaulieu il y a cinq ans. Et c’est bien là que le petit garçon a sérieusement poussé – il mesure 1,84 m – et est devenu un grand espoir.

Une soixantaine de buts  cette saison

Passé par la classe foot du collège Mathurin-Régnier, il fréquentait cette année l’IFR de Châteauroux. Tout en jouant pour l’HB Chartres avec lequel il a remporté le championnat régional U15 DH et gagné la Coupe d’Eure-et-Loir. « Sur la saison, il a dû nous planter une soixantaine de buts », souffle son coach David Natier, louant ses qualités.

Sa puissance, son sens du but et sa détermination ont tapé dans l »il des recruteurs. Sollicité par Lyon, Nancy et Tours, il a donné sa préférence à Lorient où il a signé un contrat de trois ans. « C’est un club de Ligue 1 formateur qui fait confiance à ses jeunes et leur offre du temps de jeu », explique Jean-Philippe Krasso.

Futur élève de seconde générale et joueur en U17 Nationaux, le Chartrain a déjà visité le centre flambant neuf du FCL. Là où il lui faudra durement travailler pour incorporer ensuite l’effectif pro. Lucide, il sait qu’il n’est pas arrivé. Mais le gaucher se rêve en mélange de Didier Drogba et d’Arjen Robben, ses deux attaquants fétiches. Et avec le maillot des Red Devils de Manchester United sur le dos. « Ça ne veut pas dire qu’il y parviendra mais il a toutes les qualités pour réussir », affirme David Natier. L’avenir nous le dira…