Ils ont gagné le Stade de France

Six jeunes vont participer au protocole de présentation du drapeau en avant-match du France-Espagne au Stade de France à Saint Denis (Seine-Saint-Denis).

C’est sans doute l’un des rêves de leur vie. Six jeunes de Chartres Horizon Beaulieu, section football, vont être aux premières loges pour le match de qualification de la France à la Coupe du Monde de football face à l’Espagne, au Stade de France à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) mardi 26 mars. Ils vont tenir le drapeau pendant l’hymne national sur la pelouse du stade. Mais pas seulement. Ces six jeunes, âgés d’une dizaine d’années, participent, durant l’année, à l’opération pédagogique baptisée « Le foot c’est bien, l’école c’est mieux », en lien avec les écoles du quartier, les parents et le club de football de Chartres Horizon. Une opération qui consiste à mettre en réseau les parents, les enseignants et les entraîneurs de football de façon à suivre l’évolution des enfants dans leur travail, leur comportement et leur pratique du football. Ce projet avait été sélectionné à la finale nationale à Paris de la 13ème édition de l’opération « Fais-nous rêver » organisée par l’Agence pour l’éducation par le sport (APELS) et avait raté la finale à pas grand chose. L’un des organisateurs de l’opération nationale a donc recontacté Chartres Horizon pour leur proposer cet évènement au Stade de France, organisé par GDF Suez. Les six enfants visiteront d’abord le stade, puis participeront au protocole de présentation du drapeau en avant-match. Une collation dans le vestiaire est prévue avant le protocole. Chaque enfant recevra une place pour assister au match et une place pour un accompagnateur. La fédération leur donnera une tenue pour la cérémonie, sauf les chaussures. Les enfants effectueront une répétition du protocole sur la pelouse entre 19 heures et 20 heures, avant une collation dans le vestiaire. Ils assisteront ensuite à l’échauffement de l’équipe de France depuis le bord de la pelouse. A 20h40, ils monteront sur la pelouse pour participer à la cérémonie officielle juste avant le début du match, aux côtés de leurs idoles. « Lorsque je leur ai annoncé la nouvelle, ils n’en revenaient pas » explique Cédric Bouchet, éducateur à Chartres Horizon Football. « Je crois qu’aucun des enfants n’est déjà allé au Stade de France. Ils sont super-contents ».