La première loupe le coche!

Chartres Horizon a laissé échapper encore deux points cruciaux hier sur son terrain. Désormais, Beaulieu devra aller chercher son maintien à l’extérieur…

Il s’en est fallu de peu que l’Horizon arrache la décision dans les arrêts de jeu sur un ultime corner passant à travers une forêt de jambes. Mais il s’en est fallu de peu également que Beaulieu laisse les quatre points à son adversaire du jour, la SMOC Saint-Jean-de-Braye, hier.

Rochdi ouvre le score

Pourtant, tout avait bien commencé pour les homes de Mohamed Achakour – purgeant à l’occasion son match ferme. En effet, au quart d’heure de jeu, sur un coup-franc à l’entrée de la surface, Rochdi transperçait le mur abraysien pour tromper le portier Ducamp (1-0, 16′). Mais, quatre minutes plus tard, sur la première incursion de la SMOC dans la surface chartraine, Boukie, d’un tir peu appuyé, égalisait sur une boulette de Barry, qui laissait filer le ballon sous ses crampons (1-1, 20′). Rageant, car une minute auparavant, l’Horizon aurait pu faire le break si Fauconnier avait appuyé sa frappe, au sortir d’un énorme cafouillage. Puis, la SMOC s’enhardissait avec Badji qui croisait un chouïa trop sa frappe (24′) avant que Barry ne parade sur un coup-franc de Sousa (32′).

Juste après la pause, l’Horizon pensait avoir repris l’avantage. Le coup-franc excentré de Rochdi finissait au fond des filets sans que personne ne touche la balle, mais l’arbitre assistant signalait un hors-jeu de position d’un Chartrain gênant le gardien abraysien (51′). Cinq minutes plus tard, c’était le coup de massue pour l’Horizon. Sur un contre, la SMOC marquait sur un centre repris au deuxième poteau par Krull (1-2, 56′). Dès lors, Achakour jouait le tout pour le tout en se passant de deux défenseurs (Baldé et Guillaumé) pour rentrer du sang frais en attaque avec Chaouch puis Fauconnier qui retrouvait l’aire de jeu après être sorti au début de la seconde période.

Chartres se montrait dangereux par Rochdi qui voyait sa frappe (68′) et son coup-franc (72′) détournés en corner par Ducamp. Finalement, la pression chartraine allait finir par payer. Sur un énième coup-franc, Kosarowycz trouvait Bouchet qui, d’une reprise du plat du pied, nettoyait la lucarne abraysienne (2-2, 78′). La fin de match était à sens unique, mais l’Horizon, dominateur, n’arrivera pas à percer une troisième fois les filets orléanais.

Le maintien à l’extérieur

Mauvais points cependant pour Beaulieu qui devra aller chercher son maintien à l’extérieur, l’équipe devant se déplacer quatre fois sur les cinq dernières journées.